Au sein de la zone euro, la Belgique affiche la 5e dette la plus importante, derrière la Grèce (167,8%), l'Italie (136%), le Portugal (128,7%) et Chypre (109,7%), indique vendredi le bureau statistique européen Eurostat.

À la fin du deuxième trimestre, le ratio de la dette publique par rapport au PIB s'est établi à 92,2% dans la zone euro, contre 92,7% à la fin du premier trimestre 2015. Dans l'UE28, le ratio a également diminué, passant de 88,1% à 87,8%.

Par rapport au deuxième trimestre 2014, le ratio de la dette publique par rapport au PIB a baissé dans la zone euro (de 92,7% à 92,2%) et a augmenté dans l'UE28 (de 87,3% à 87,8%), précise encore Eurostat. Selon ce dernier, les meilleurs élèves de la classe, en termes de dette publique, sont l'Estonie (9,9%), le Luxembourg (21,9%) et la Bulgarie (28,3%).

Au sein de la zone euro, la Belgique affiche la 5e dette la plus importante, derrière la Grèce (167,8%), l'Italie (136%), le Portugal (128,7%) et Chypre (109,7%), indique vendredi le bureau statistique européen Eurostat. À la fin du deuxième trimestre, le ratio de la dette publique par rapport au PIB s'est établi à 92,2% dans la zone euro, contre 92,7% à la fin du premier trimestre 2015. Dans l'UE28, le ratio a également diminué, passant de 88,1% à 87,8%. Par rapport au deuxième trimestre 2014, le ratio de la dette publique par rapport au PIB a baissé dans la zone euro (de 92,7% à 92,2%) et a augmenté dans l'UE28 (de 87,3% à 87,8%), précise encore Eurostat. Selon ce dernier, les meilleurs élèves de la classe, en termes de dette publique, sont l'Estonie (9,9%), le Luxembourg (21,9%) et la Bulgarie (28,3%).