Cette décision, à la courte majorité de cinq juges contre quatre, est un retentissant revers pour le monde syndical aux Etats-Unis, en partie coupé du nerf de son action: l'argent.

Cet arrêt est un jalon s'inscrivant dans plusieurs décennies d'une offensive antisyndicale qui veut rogner l'influence des centrales de défense des salariés américains.

"Grosse perte pour les caisses démocrates!"

La décision a été immédiatement saluée dans un tweet par le président Donald Trump, dont le gouvernement avait soutenu l'action menée contre les syndicats.

"Grosse perte pour les caisses des démocrates !", s'est félicité M. Trump.

Cette décision, à la courte majorité de cinq juges contre quatre, est un retentissant revers pour le monde syndical aux Etats-Unis, en partie coupé du nerf de son action: l'argent.Cet arrêt est un jalon s'inscrivant dans plusieurs décennies d'une offensive antisyndicale qui veut rogner l'influence des centrales de défense des salariés américains.La décision a été immédiatement saluée dans un tweet par le président Donald Trump, dont le gouvernement avait soutenu l'action menée contre les syndicats."Grosse perte pour les caisses des démocrates !", s'est félicité M. Trump.