La BNB impute ce "renforcement considérable" de la confiance des consommateurs à des attentes nettement plus favorables concernant la situation économique générale. Celles-ci ont retrouvé un niveau qui n'avait plus été observé depuis plus de deux ans et les ménages semblent croire en une sortie de crise en 2021.

La crainte d'une hausse du chômage au cours des douze prochains mois a continué de s'estomper mais reste largement supérieure à ce qu'elle était avant la crise sanitaire, observe encore la banque nationale.

Les anticipations d'épargne restent également particulièrement favorables.

La BNB impute ce "renforcement considérable" de la confiance des consommateurs à des attentes nettement plus favorables concernant la situation économique générale. Celles-ci ont retrouvé un niveau qui n'avait plus été observé depuis plus de deux ans et les ménages semblent croire en une sortie de crise en 2021. La crainte d'une hausse du chômage au cours des douze prochains mois a continué de s'estomper mais reste largement supérieure à ce qu'elle était avant la crise sanitaire, observe encore la banque nationale. Les anticipations d'épargne restent également particulièrement favorables.