L'institution monétaire de Francfort n'a pas non plus modifié son taux de prêt marginal, abaissé à 0,25% en mars, ni son taux de dépôt, porté en territoire négatif pour la première fois de son histoire en juin 2014 et qui stationne désormais à -0,40%.