"Et nous aurons besoin de centaines de milliards de dollars pour la reconstruction", a-t-il déclaré lors d'une intervention à une table ronde consacrée à l'aide à l'Ukraine dans le cadre des réunions du FMI et de la Banque mondiale à Washington.

Quelques jours plus tôt, les responsables ukrainiens avaient fait part au Fonds monétaire international (FMI) d'un besoin de 5 milliards de dollars par mois pour continuer à faire fonctionner l'économie du pays au moins pour les prochains mois, avait indiqué mercredi la directrice générale du FMI.

"Malgré toutes les difficultés, notre pays continue à remplir toutes ses obligations en matière d'aides sociales, de paiements des retraites, des salaires (des fonctionnaires) (...) et tout cela coûte environ 7 milliards de dollars américains par mois pour notre budget", a déclaré de son côté le Premier ministre Denys Shmyhal, qui assiste en personne à la table ronde.

Le chef du gouvernement ukrainien avait rencontré plus tôt le président américain Joe Biden.

Les bombardements russes "ruinent" l'économie ukrainienne, a également déploré M. Zelensky, soulignant que ces bombardements n'épargnent ni les crèches, ni les écoles, ni les universités à travers le pays.

"Et nous aurons besoin de centaines de milliards de dollars pour la reconstruction", a-t-il déclaré lors d'une intervention à une table ronde consacrée à l'aide à l'Ukraine dans le cadre des réunions du FMI et de la Banque mondiale à Washington. Quelques jours plus tôt, les responsables ukrainiens avaient fait part au Fonds monétaire international (FMI) d'un besoin de 5 milliards de dollars par mois pour continuer à faire fonctionner l'économie du pays au moins pour les prochains mois, avait indiqué mercredi la directrice générale du FMI. "Malgré toutes les difficultés, notre pays continue à remplir toutes ses obligations en matière d'aides sociales, de paiements des retraites, des salaires (des fonctionnaires) (...) et tout cela coûte environ 7 milliards de dollars américains par mois pour notre budget", a déclaré de son côté le Premier ministre Denys Shmyhal, qui assiste en personne à la table ronde. Le chef du gouvernement ukrainien avait rencontré plus tôt le président américain Joe Biden.Les bombardements russes "ruinent" l'économie ukrainienne, a également déploré M. Zelensky, soulignant que ces bombardements n'épargnent ni les crèches, ni les écoles, ni les universités à travers le pays.