Le commissaire justifie son optimisme par le fait que les Etats-Unis ont annoncé le 15 février que les taxes douanières sur les avions Airbus importés d'Europe seraient relevées à 15% à partir du 18 mars et laissé inchangés les tarifs qui pénalisent d'autres secteurs.

Le responsable européen veut y voir un signal "que les Etats-Unis veulent donner une chance à cette fenêtre d'opportunité" d'un mois. "Ils nous ont donné un délai de 30 jours de suspension de ces tarifs sur Airbus ce qui nous donne une chance d'aboutir à une sorte d'accord", a-t-il dit au quotidien britannique.

Depuis octobre, en représailles aux subventions à Airbus, Washington inflige des tarifs douaniers punitifs à 7,5 milliards de dollars de produits importés (dont le vin, le fromage et les olives) à hauteur de 25%.

Au conflit vieux de 15 ans entre Airbus et Boeing par le biais de leurs Etats, s'ajoutent les tensions commerciales entre Washington et Bruxelles.

Donald Trump et la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, avaient annoncé fin janvier, après une rencontre à Davos (Suisse), leur volonté de relancer le chantier commercial transatlantique et de conclure un accord dans les prochaines semaines mais aucun résultat ne s'est concrétisé jusqu'à présent.

Le commissaire justifie son optimisme par le fait que les Etats-Unis ont annoncé le 15 février que les taxes douanières sur les avions Airbus importés d'Europe seraient relevées à 15% à partir du 18 mars et laissé inchangés les tarifs qui pénalisent d'autres secteurs.Le responsable européen veut y voir un signal "que les Etats-Unis veulent donner une chance à cette fenêtre d'opportunité" d'un mois. "Ils nous ont donné un délai de 30 jours de suspension de ces tarifs sur Airbus ce qui nous donne une chance d'aboutir à une sorte d'accord", a-t-il dit au quotidien britannique.Depuis octobre, en représailles aux subventions à Airbus, Washington inflige des tarifs douaniers punitifs à 7,5 milliards de dollars de produits importés (dont le vin, le fromage et les olives) à hauteur de 25%.Au conflit vieux de 15 ans entre Airbus et Boeing par le biais de leurs Etats, s'ajoutent les tensions commerciales entre Washington et Bruxelles.Donald Trump et la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, avaient annoncé fin janvier, après une rencontre à Davos (Suisse), leur volonté de relancer le chantier commercial transatlantique et de conclure un accord dans les prochaines semaines mais aucun résultat ne s'est concrétisé jusqu'à présent.