Sur base de l'indice santé, l'inflation est de 5,21% en décembre, contre 4,81% en novembre et 3,48% en octobre, ajoute Statbel. Hors produits énergétiques, le taux d'inflation grimpe à 2,35%, contre 1,88% en novembre et 1,68% en octobre.

L'inflation sous-jacente, qui ne tient pas compte de l'évolution des prix des produits énergétiques et des produits alimentaires non transformés, grimpe à 2,53%, contre 2,14% en novembre et 1,95% en octobre.

Les prix élevés de l'énergie ont poussé l'inflation à la hausse tout au long du second semestre de 2021, pointe Statbel. L'énergie atteint un taux d'inflation de 41,98% et contribue à hauteur de 3,56 points de pourcentage au taux d'inflation global. Le mois de décembre semble toutefois marquer le pas avec une diminution du gaz naturel de 8,4% en moyenne par rapport au mois précédent. L'électricité a elle légèrement augmenté, de 0,8% en moyenne. Sur base annuelle toutefois, le gaz naturel coûte désormais 97% de plus et l'électricité 44,1% de plus. Les carburants coûtent 22,6% de plus que l'an dernier et le prix du gasoil de chauffage lissé sur 12 mois a progressé de 33,3% en un an.

L'inflation des produits alimentaires s'élève, elle, en décembre à 1,21% contre 0,47% en novembre tandis que celle des services a crû à 2,82% contre 2,64% le mois précédent. L'inflation des loyers est restée stable (2,27%).

L'inflation pour la Belgique s'élève à 6,5%

Selon l'indice européen des prix à la consommation harmonisé, l'inflation pour la Belgique s'élève à 6,5% en décembre, contre 7,1% en novembre. Un écart "dû en grande partie à la méthode de calcul différente pour le gasoil de chauffage", explique Statbel.

Par ailleurs, l'indice des prix à la consommation a augmenté de 0,11 point en décembre (soit de 0,10%) et s'élève à 115,74 points, contre 115,63 points en novembre. L'indice santé s'est établi en décembre à 115,60 points, en hausse de 0,4 point. L'indice santé lissé s'établit quant à lui à 111,97 points.

L'indice-pivot pour la fonction publique et les allocations sociales, fixé à 111,53 points, est ainsi dépassé. Les allocations sociales et les pensions seront indexées de 2% en janvier. Les salaires du secteur public seront eux indexés de 2% en février. Le précédent dépassement de l'indice pivot date d'août dernier. Le prochain indice pivot pour la fonction publique et les allocations sociales est fixé à 113,76 points.

L'achat de véhicules, les loyers privés, le gasoil de chauffage, le poisson et les fruits de mer, les produits d'hygiène corporelle, l'électricité, les villages de vacances et les campings, les voyages à l'étranger et les city trips, les produits d'entretien et les billets d'avion sont les produits qui ont exercé le plus fort effet haussier en décembre. Le gaz naturel, les boissons alcoolisées et les fruits ont, eux, exercé un effet baissier.

Sur base de l'indice santé, l'inflation est de 5,21% en décembre, contre 4,81% en novembre et 3,48% en octobre, ajoute Statbel. Hors produits énergétiques, le taux d'inflation grimpe à 2,35%, contre 1,88% en novembre et 1,68% en octobre. L'inflation sous-jacente, qui ne tient pas compte de l'évolution des prix des produits énergétiques et des produits alimentaires non transformés, grimpe à 2,53%, contre 2,14% en novembre et 1,95% en octobre. Les prix élevés de l'énergie ont poussé l'inflation à la hausse tout au long du second semestre de 2021, pointe Statbel. L'énergie atteint un taux d'inflation de 41,98% et contribue à hauteur de 3,56 points de pourcentage au taux d'inflation global. Le mois de décembre semble toutefois marquer le pas avec une diminution du gaz naturel de 8,4% en moyenne par rapport au mois précédent. L'électricité a elle légèrement augmenté, de 0,8% en moyenne. Sur base annuelle toutefois, le gaz naturel coûte désormais 97% de plus et l'électricité 44,1% de plus. Les carburants coûtent 22,6% de plus que l'an dernier et le prix du gasoil de chauffage lissé sur 12 mois a progressé de 33,3% en un an. L'inflation des produits alimentaires s'élève, elle, en décembre à 1,21% contre 0,47% en novembre tandis que celle des services a crû à 2,82% contre 2,64% le mois précédent. L'inflation des loyers est restée stable (2,27%).L'inflation pour la Belgique s'élève à 6,5% Selon l'indice européen des prix à la consommation harmonisé, l'inflation pour la Belgique s'élève à 6,5% en décembre, contre 7,1% en novembre. Un écart "dû en grande partie à la méthode de calcul différente pour le gasoil de chauffage", explique Statbel. Par ailleurs, l'indice des prix à la consommation a augmenté de 0,11 point en décembre (soit de 0,10%) et s'élève à 115,74 points, contre 115,63 points en novembre. L'indice santé s'est établi en décembre à 115,60 points, en hausse de 0,4 point. L'indice santé lissé s'établit quant à lui à 111,97 points.L'indice-pivot pour la fonction publique et les allocations sociales, fixé à 111,53 points, est ainsi dépassé. Les allocations sociales et les pensions seront indexées de 2% en janvier. Les salaires du secteur public seront eux indexés de 2% en février. Le précédent dépassement de l'indice pivot date d'août dernier. Le prochain indice pivot pour la fonction publique et les allocations sociales est fixé à 113,76 points. L'achat de véhicules, les loyers privés, le gasoil de chauffage, le poisson et les fruits de mer, les produits d'hygiène corporelle, l'électricité, les villages de vacances et les campings, les voyages à l'étranger et les city trips, les produits d'entretien et les billets d'avion sont les produits qui ont exercé le plus fort effet haussier en décembre. Le gaz naturel, les boissons alcoolisées et les fruits ont, eux, exercé un effet baissier.