L'indice des prix à la consommation de janvier 2017 s'établissait à 104,28 points. L'indice grappille 0,74 point. L'inflation progresse de 2,03% à 2,65%. L'indice santé a progressé de 0,60 point ce mois pour atteindre 104,65 points. L'inflation calculée sur la base de l'indice santé passe de 1,78% à 2,18%. L'indice-pivot pour la fonction publique et les allocations sociales, fixé à 103,04 points, n'est pas dépassé ce mois-ci. Le dernier dépassement de l'indice-pivot remonte au mois de mai 2016.

En janvier, les principales augmentations de prix ont concerné les carburants, les villages de vacances, l'électricité, les légumes, le mazout de chauffage, les boissons alcoolisées, la cotisation d'assurance maladie, le gaz naturel, l'eau et les services de télécommunications. A l'inverse, les billets d'avion ont exercé un effet baissier sur l'indice.

L'électricité coûte désormais 19,4% plus cher qu'il y a un an. Pour le gaz naturel par contre, le consommateur doit désormais débourser 2,1% de moins qu'en janvier 2016. Le prix du gasoil de chauffage, lissé sur 12 mois, a reculé de 8,4% en un an. Les carburants coûtent désormais 18,5% plus cher qu'il y a un an.

L'indice des prix à la consommation de janvier 2017 s'établissait à 104,28 points. L'indice grappille 0,74 point. L'inflation progresse de 2,03% à 2,65%. L'indice santé a progressé de 0,60 point ce mois pour atteindre 104,65 points. L'inflation calculée sur la base de l'indice santé passe de 1,78% à 2,18%. L'indice-pivot pour la fonction publique et les allocations sociales, fixé à 103,04 points, n'est pas dépassé ce mois-ci. Le dernier dépassement de l'indice-pivot remonte au mois de mai 2016. En janvier, les principales augmentations de prix ont concerné les carburants, les villages de vacances, l'électricité, les légumes, le mazout de chauffage, les boissons alcoolisées, la cotisation d'assurance maladie, le gaz naturel, l'eau et les services de télécommunications. A l'inverse, les billets d'avion ont exercé un effet baissier sur l'indice. L'électricité coûte désormais 19,4% plus cher qu'il y a un an. Pour le gaz naturel par contre, le consommateur doit désormais débourser 2,1% de moins qu'en janvier 2016. Le prix du gasoil de chauffage, lissé sur 12 mois, a reculé de 8,4% en un an. Les carburants coûtent désormais 18,5% plus cher qu'il y a un an.