L'ouverture des terrasses sera quant à elle prolongée jusqu'à 23h30. La mesure permettra notamment de diffuser dans les cafés les matchs de l'Euro de football qui commence deux jours plus tard, a fait remarquer le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet, lors de son arrivée au 16 rue de la Loi où se tenait la conférence de presse.

Pour ce qui est de la suite de l'été, ces règles continueront à évoluer et seront fixées par le comité de concertation.

La ventilation des lieux revêt une importance prépondérante. Que ce soit dans l'horeca (ou d'autres lieux comme les salles de fitness), un instrument visible de mesure du taux de CO2 devra être installé. Des contrôles auront lieu, a averti le Premier ministre. Dans un premier temps, ils viseront à "coacher" les exploitants mais, si les règles ne sont pas respectées, ils pourront mener à la fermeture de l'établissement.

Le télétravail reste obligatoire mais un moment de retour par semaine sera autorisé. Un maximum de 20 % des travailleurs pourra être simultanément présent ou maximum cinq dans les PME comptant moins de 10 travailleurs. Le testing est très fortement recommandé. À partir du 1 juillet, et si les critères de vaccination et d'hospitalisation ont évolué comme prévu, le télétravail ne sera plus obligatoire mais restera recommandé tout comme le dépistage régulier.

Dans le domaine des loisirs, la pratique non professionnelle du sport pourra reprendre jusqu'à 50 personnes à l'intérieur et 100 personnes à l'extérieur (à l'exception des sports de contact).

Les cinémas, bowlings, salles de jeux électroniques, casinos, agences de paris pourront rouvrir moyennant des protocoles de ventilation. Il en va de même pour les activités à l'intérieur dans les parcs naturels, les parcs animaliers, les plaines de jeux intérieures, les infrastructures de loisirs indoor, les piscines tropicales, les casinos, les agences de paris, les salles de jeux électroniques, les solariums sans personnel et les bowlings.

Les foires, brocantes et marchés aux puces non professionnels sont à nouveau autorisés. L'organisation suivra les principes fixés pour les marchés.

Les saunas, jacuzzis, hammams et bains de vapeur publics pourront rouvrir.

Les travailleurs du sexe pourront reprendre leur activité.

La vente en porte-à-porte sera à nouveau autorisée.

L'ouverture des terrasses sera quant à elle prolongée jusqu'à 23h30. La mesure permettra notamment de diffuser dans les cafés les matchs de l'Euro de football qui commence deux jours plus tard, a fait remarquer le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet, lors de son arrivée au 16 rue de la Loi où se tenait la conférence de presse. Pour ce qui est de la suite de l'été, ces règles continueront à évoluer et seront fixées par le comité de concertation. La ventilation des lieux revêt une importance prépondérante. Que ce soit dans l'horeca (ou d'autres lieux comme les salles de fitness), un instrument visible de mesure du taux de CO2 devra être installé. Des contrôles auront lieu, a averti le Premier ministre. Dans un premier temps, ils viseront à "coacher" les exploitants mais, si les règles ne sont pas respectées, ils pourront mener à la fermeture de l'établissement. Le télétravail reste obligatoire mais un moment de retour par semaine sera autorisé. Un maximum de 20 % des travailleurs pourra être simultanément présent ou maximum cinq dans les PME comptant moins de 10 travailleurs. Le testing est très fortement recommandé. À partir du 1 juillet, et si les critères de vaccination et d'hospitalisation ont évolué comme prévu, le télétravail ne sera plus obligatoire mais restera recommandé tout comme le dépistage régulier. Dans le domaine des loisirs, la pratique non professionnelle du sport pourra reprendre jusqu'à 50 personnes à l'intérieur et 100 personnes à l'extérieur (à l'exception des sports de contact). Les cinémas, bowlings, salles de jeux électroniques, casinos, agences de paris pourront rouvrir moyennant des protocoles de ventilation. Il en va de même pour les activités à l'intérieur dans les parcs naturels, les parcs animaliers, les plaines de jeux intérieures, les infrastructures de loisirs indoor, les piscines tropicales, les casinos, les agences de paris, les salles de jeux électroniques, les solariums sans personnel et les bowlings. Les foires, brocantes et marchés aux puces non professionnels sont à nouveau autorisés. L'organisation suivra les principes fixés pour les marchés. Les saunas, jacuzzis, hammams et bains de vapeur publics pourront rouvrir. Les travailleurs du sexe pourront reprendre leur activité. La vente en porte-à-porte sera à nouveau autorisée.