Le chancelier allemand Olaf Scholz a accepté de fournir à l'Ukraine des chars de combat Leopard, ont indiqué mardi des sources dans les cercles gouvernementaux à l'agence de presse DPA, après des semaines de pression croissante sur Berlin pour que le gouvernement propose à Kiev des armes plus lourdes.

Berlin a également accordé à d'autres pays, comme la Pologne, l'autorisation de réexporter les chars de fabrication allemande vers l'Ukraine, ont indiqué des sources dans les cercles gouvernementaux.

Olaf Scholz a résisté pendant des mois au nombre croissant de personnes l'exhortant à envoyer les chars à Kiev - non seulement le président ukrainien Volodymyr Zelensky, mais aussi les alliés de l'Otan et les membres de son propre gouvernement de coalition.

Le chancelier allemand Olaf Scholz a accepté de fournir à l'Ukraine des chars de combat Leopard, ont indiqué mardi des sources dans les cercles gouvernementaux à l'agence de presse DPA, après des semaines de pression croissante sur Berlin pour que le gouvernement propose à Kiev des armes plus lourdes.Berlin a également accordé à d'autres pays, comme la Pologne, l'autorisation de réexporter les chars de fabrication allemande vers l'Ukraine, ont indiqué des sources dans les cercles gouvernementaux.Olaf Scholz a résisté pendant des mois au nombre croissant de personnes l'exhortant à envoyer les chars à Kiev - non seulement le président ukrainien Volodymyr Zelensky, mais aussi les alliés de l'Otan et les membres de son propre gouvernement de coalition.