Septante mille courriels et 50.000 lettres avaient ainsi été expédiés mais avec à peine un peu plus de 3.000 inscrits pour des formations en ligne, le retour n'avait pas vrai...

Septante mille courriels et 50.000 lettres avaient ainsi été expédiés mais avec à peine un peu plus de 3.000 inscrits pour des formations en ligne, le retour n'avait pas vraiment été à la hauteur des espérances. D'où une nouvelle tentative axée cette fois sur les chômeurs temporaires de longue durée, c'est-à-dire en inactivité plus de 10 jours par mois suite à la fermeture obligatoire de leur entreprise.Ils sont 30.000 environ et bien évidemment actifs dans les secteurs les plus touchés, tels l'horeca, le tourisme, l'événementiel, le nettoyage ou encore le transport aérien. Tous recevront une offre adaptée mais deux précautions valant mieux qu'une, la ministre de l'Emploi demande cette fois un petit coup de pouce aux employeurs. Dix mille d'entre eux recevront ainsi une invitation à stimuler leurs employés afin que ceux-ci suivent effectivement une formation.