"L'achat groupé, la capacité à définir ensemble des contrats longs, est le meilleur instrument pour faire baisser le prix de notre gaz et donc nous avons donné mandat à la Commission pour le faire", sur le modèle des achats groupés de vaccins anti-Covid, a-t-il précisé, alors que la guerre en Ukraine fait flamber les cours de l'énergie.

Un "régime dérogatoire" accordé à l'Espagne et au Portugal

L'Union européenne a autorisé vendredi l'Espagne et le Portugal a prendre des "mesures exceptionnelles" pour réduire le prix du gaz utilisé pour produire de l'électricité afin de calmer la grogne sociale, a annoncé le Premier ministre Pedro Sanchez à l'issue d'un sommet européen à Bruxelles.

"Ces mesures sont exceptionnelles et temporaires, elles ne consistent pas à subventionner le gaz ou à fausser les marchés, mais elles nous permettront de faire baisser les prix de l'énergie", a-t-il expliqué au cours d'une conférence de presse conjointe avec son homologue portugais Pedro Costa.

"L'achat groupé, la capacité à définir ensemble des contrats longs, est le meilleur instrument pour faire baisser le prix de notre gaz et donc nous avons donné mandat à la Commission pour le faire", sur le modèle des achats groupés de vaccins anti-Covid, a-t-il précisé, alors que la guerre en Ukraine fait flamber les cours de l'énergie.L'Union européenne a autorisé vendredi l'Espagne et le Portugal a prendre des "mesures exceptionnelles" pour réduire le prix du gaz utilisé pour produire de l'électricité afin de calmer la grogne sociale, a annoncé le Premier ministre Pedro Sanchez à l'issue d'un sommet européen à Bruxelles."Ces mesures sont exceptionnelles et temporaires, elles ne consistent pas à subventionner le gaz ou à fausser les marchés, mais elles nous permettront de faire baisser les prix de l'énergie", a-t-il expliqué au cours d'une conférence de presse conjointe avec son homologue portugais Pedro Costa.