Ces statistiques pour janvier 2010 sont principalement la conséquence du nombre élevé de faillites prononcées par les tribunaux de commerce à Bruxelles. Quelque 206 entreprises ont dû fermer leurs portes dans la capitale, ce qui représente une augmentation de 75 pc par rapport à janvier 2009. La Wallonie (-13,22 pc) et la Flandre (-6,67 pc) ont enregistré moins de faillites, en comparaison avec le même mois de l'an dernier.

Même si l'horeca est le secteur ayant été le plus confronté aux faillites, le nombre d'entreprises ayant dû fermer en janvier 2010 est en diminution pour la première fois depuis des années. Le secteur de la construction a également enregistré moins de faillites (-9,4 pc). Les secteurs qui fournissent des services aux entreprises ont particulièrement encaissé le coup. En comparaison avec janvier 2009, le mois dernier, une hausse de 69,7 pc du nombre d'entreprises ayant dû mettre la clé sous le paillasson a été observée, de même que dans le secteur des transports avec une augmentation de 15,6 pc. Le bureau d'études entrevoit cependant des signes encourageants. La plupart des arrondissements judiciaires ont en effet enregistré des baisses substantielles du nombre de faillites.

Trends.be, avec Belga

Ces statistiques pour janvier 2010 sont principalement la conséquence du nombre élevé de faillites prononcées par les tribunaux de commerce à Bruxelles. Quelque 206 entreprises ont dû fermer leurs portes dans la capitale, ce qui représente une augmentation de 75 pc par rapport à janvier 2009. La Wallonie (-13,22 pc) et la Flandre (-6,67 pc) ont enregistré moins de faillites, en comparaison avec le même mois de l'an dernier. Même si l'horeca est le secteur ayant été le plus confronté aux faillites, le nombre d'entreprises ayant dû fermer en janvier 2010 est en diminution pour la première fois depuis des années. Le secteur de la construction a également enregistré moins de faillites (-9,4 pc). Les secteurs qui fournissent des services aux entreprises ont particulièrement encaissé le coup. En comparaison avec janvier 2009, le mois dernier, une hausse de 69,7 pc du nombre d'entreprises ayant dû mettre la clé sous le paillasson a été observée, de même que dans le secteur des transports avec une augmentation de 15,6 pc. Le bureau d'études entrevoit cependant des signes encourageants. La plupart des arrondissements judiciaires ont en effet enregistré des baisses substantielles du nombre de faillites.Trends.be, avec Belga