Cela fait maintenant 3 ans que Donald Trump mène une guerre commerciale contre la Chine. On parle de trêve de temps en temps, mais il ne faut pas se faire d'illusion, cette guerre commerciale que Donald Trump a qualifiée en son temps de facile est tout sauf facile. D'ailleurs, jusqu'à présent, elle n'a tenu aucune de ses promesses...

Selon certains calculs d'économistes américains, cette guerre commerciale a fait perdre 51 milliards de dollars de pouvoir d'achat aux citoyens américains. Donald Trump espérait, sans doute naïvement, que cette guerre commerciale (soit la hausse des tarifs douaniers à l'importation des produits chinois) allait forcer les entreprises américaines à déménager et à revenir se localiser aux Etats-Unis ; il n'en est rien hélas ! Les exportateurs automobiles américains ont perdu de la compétitivité car ils doivent importer des pièces détachées plus chères et en revanche les firmes étrangères, qui sont venues s'implanter aux Etats-Unis, seraient venues quoiqu'il arrive pour vendre leurs produits sur ce qui reste toujours le premier marché mondial. Donc au final, le bilan est négatif sur le plan du pouvoir d'achat et nul sur le plan de la création de l'emploi...

Avec un tel bilan, le bon sens voudrait que Donald Trump soit à la traine dans les sondages pour la prochaine élection présidentielle, mais en réalité, c'est tout le contraire qui se passe... Une enquête, menée auprès de 700 experts, par l'agence financière Bloomberg, montre que 59% d'entre eux sont persuadés que Donald Trump gagnera les élections du 3 novembre 2020. Pourquoi sont-ils à ce point optimistes alors que la guerre commerciale n'a rien donné de positif pour les Américains ? Parce que, malgré cette guerre, le taux de chômage n'est plus que de 3,5%, soit le taux de chômage le plus faible depuis 50 ans, et même les salaires les plus bas commencent à monter à cause de la pénurie de main-d'oeuvre. Ensuite, la Bourse a grimpé de plus de 50% depuis que Trump est à la Maison Blanche. Quant aux exportateurs qui ont été pénalisés par la guerre commerciale sino-américaine, ils ont été subsidiés par le gouvernement. Par exemple, les exportateurs de soja ont reçu 12 milliards de dollars pour compenser leur absence de débouchés en Chine.

Bref, vu des Etats-Unis, le bilan de Donald Trump est plutôt positif. Or, les Américains sont des pragmatiques, ils votent en fonction de l'état de leur économie... Donc, oui, Donald Trump a toutes les chances de rempiler pour un second mandat

Cela fait maintenant 3 ans que Donald Trump mène une guerre commerciale contre la Chine. On parle de trêve de temps en temps, mais il ne faut pas se faire d'illusion, cette guerre commerciale que Donald Trump a qualifiée en son temps de facile est tout sauf facile. D'ailleurs, jusqu'à présent, elle n'a tenu aucune de ses promesses...Selon certains calculs d'économistes américains, cette guerre commerciale a fait perdre 51 milliards de dollars de pouvoir d'achat aux citoyens américains. Donald Trump espérait, sans doute naïvement, que cette guerre commerciale (soit la hausse des tarifs douaniers à l'importation des produits chinois) allait forcer les entreprises américaines à déménager et à revenir se localiser aux Etats-Unis ; il n'en est rien hélas ! Les exportateurs automobiles américains ont perdu de la compétitivité car ils doivent importer des pièces détachées plus chères et en revanche les firmes étrangères, qui sont venues s'implanter aux Etats-Unis, seraient venues quoiqu'il arrive pour vendre leurs produits sur ce qui reste toujours le premier marché mondial. Donc au final, le bilan est négatif sur le plan du pouvoir d'achat et nul sur le plan de la création de l'emploi...Avec un tel bilan, le bon sens voudrait que Donald Trump soit à la traine dans les sondages pour la prochaine élection présidentielle, mais en réalité, c'est tout le contraire qui se passe... Une enquête, menée auprès de 700 experts, par l'agence financière Bloomberg, montre que 59% d'entre eux sont persuadés que Donald Trump gagnera les élections du 3 novembre 2020. Pourquoi sont-ils à ce point optimistes alors que la guerre commerciale n'a rien donné de positif pour les Américains ? Parce que, malgré cette guerre, le taux de chômage n'est plus que de 3,5%, soit le taux de chômage le plus faible depuis 50 ans, et même les salaires les plus bas commencent à monter à cause de la pénurie de main-d'oeuvre. Ensuite, la Bourse a grimpé de plus de 50% depuis que Trump est à la Maison Blanche. Quant aux exportateurs qui ont été pénalisés par la guerre commerciale sino-américaine, ils ont été subsidiés par le gouvernement. Par exemple, les exportateurs de soja ont reçu 12 milliards de dollars pour compenser leur absence de débouchés en Chine.Bref, vu des Etats-Unis, le bilan de Donald Trump est plutôt positif. Or, les Américains sont des pragmatiques, ils votent en fonction de l'état de leur économie... Donc, oui, Donald Trump a toutes les chances de rempiler pour un second mandat