A la longue, plus personne ne s'y retrouvait dans l'ancienne classification énergétique. A force de multiplier les + derrière le A, le consommateur ne savait plus à quel saint se vouer en termes de consommation électrique de l'appareil ménager qu'il convoitait. L'Europe a décidé d'y mettre de l'ordre. A partir du 1er mars 2021, ...

A la longue, plus personne ne s'y retrouvait dans l'ancienne classification énergétique. A force de multiplier les + derrière le A, le consommateur ne savait plus à quel saint se vouer en termes de consommation électrique de l'appareil ménager qu'il convoitait. L'Europe a décidé d'y mettre de l'ordre. A partir du 1er mars 2021, elle inaugurera sept nouvelles classes de performance énergétique de A à G. Dans un premier temps, seules quatre catégories d'appareils ménagers seront concernées : les lave-linge (en ce y compris les combinés lave-linge et séchoir), les téléviseurs et écrans d'ordinateur, les appareils de réfrigération (frigos, congélateurs et caves à vin) et les lave-vaisselle. Les ampoules seront ajoutées en septembre 2021. Attention, les fabricants seront autorisés à utiliser les nouveaux labels dès cet automne. La manière de différencier les deux étiquettes est assez simple : la nouvelle présente un QR code en haut à droite. Il donne des informations sur le produit concerné. Il faudra donc faire bien attention pendant la période de transition lors d'un achat. En effet, les nouvelles classes n'ont rien à voir avec les anciennes et, selon le SPF Economie, un frigo aujourd'hui A+++ pourrait très bien se retrouver avec un C. La différence provient des nouveaux tests et des critères afférents. En effet, la nouvelle classification prend en compte une utilisation pas forcément idéale. Comme, par exemple, une lessive avec un demi-tambour. Signalons encore qu'aucun appareil ne sera classé A. Le niveau supérieur est réservé aux futurs appareils encore plus efficaces. Ceci afin d'éviter de rajouter des + . Autant savoir...