D'abord et avant tout les faits : de très sérieuses zones d'ombre dans les opérations de cession de Voo, Elicio et Win ont été mises sur la place publique et cela exigeait une réponse à la hauteur des enjeux. A cet égard, on ne remerciera jamais assez le lanceur d'alerte qui a informé nos confrères du Soir de la vente de Voo, empêchant ainsi de boucler en catimini toutes ces transactions. Cette fuite dans la presse aura vraisemblablement eu un impact plus fort encore sur le destin de Nethys que toutes les semaines d'audition de la commission Publifin.
...