Dans cet audit, révélé jeudi par le Tijd, La Cour des Comptes critique entre autres l'absence d'un service central qui recevrait et traiterait toutes les plaintes concernant des fonctionnaires des Finances, qu'elles viennent de l'extérieur ou en interne.

Le porte-parole de M. Vanackere indique qu'une réforme était en préparation avant la publication des commentaires de la Cour des comptes. "Le contrôle interne doit être amélioré", insiste-t-il.

Tous les risques de fraudes seront examinés et traités dans un code déontologique. Ce texte est actuellement en voie de relecture par la direction et devrait être approuvé définitivement en septembre. Un coordinateur sera également désigné. Toutes les plaintes seront en outre dirigées vers un point central.

Avec Belga

Dans cet audit, révélé jeudi par le Tijd, La Cour des Comptes critique entre autres l'absence d'un service central qui recevrait et traiterait toutes les plaintes concernant des fonctionnaires des Finances, qu'elles viennent de l'extérieur ou en interne. Le porte-parole de M. Vanackere indique qu'une réforme était en préparation avant la publication des commentaires de la Cour des comptes. "Le contrôle interne doit être amélioré", insiste-t-il. Tous les risques de fraudes seront examinés et traités dans un code déontologique. Ce texte est actuellement en voie de relecture par la direction et devrait être approuvé définitivement en septembre. Un coordinateur sera également désigné. Toutes les plaintes seront en outre dirigées vers un point central. Avec Belga