Cette taxe était le premier impôt annuel sur le patrimoine existant en Belgique. Cela ne veut pas dire qu'elle était le seul puisque les droits de succession constituent manifestement un impôt sur le patrimoine, et d'importance beaucoup plus considérable, mais il ne s'agit pas d'un impôt annuel puisqu'il n'est dû qu'au moment du décès.
...