La faute, paraît-il, au Fédéral qui devait installer une banque de données capable de convertir automatiquement les infractions constatées en procès-verbal. C'est a...

La faute, paraît-il, au Fédéral qui devait installer une banque de données capable de convertir automatiquement les infractions constatées en procès-verbal. C'est aujourd'hui chose faite, de sorte que 140 des appareils peuvent en principe entrer immédiatement en action, avec le risque de voir la police et les tribunaux noyés sous les P.-V. D'où une mise en service progressive et phasée. Certains ne fonctionneront que quelques heures par jour mais qu'importe, l'automobiliste ne sachant pas lesquels, la peur du gendarme jouera. Ces nouveaux contrôles viennent s'ajouter aux 85 déjà existants, ce qui porte leur total à 215. L'objectif est d'arriver à 300, en moyenne un par commune. Pour y parvenir, 5 millions d'euros seront débloqués cette année encore. En matière de sécurité routière, la Flandre a décidé d'accélérer...