Le déficit public se creuse de 3,8 milliards d'euros, soit 0,8 % du PIB cette année. C'est le chiffre le plus frappant du dernier rapport du Comité de monitoring, un groupe de fonctionnaires qui surveille l'état des finances publiques. Cela signifie que, cette année, un effort d'assainissement budgétaire de 4 milliards d'euros au lieu de 2 milliards d'euros est nécessaire. Le déficit budgétaire structurel (corrigé des mesures ponctuelles et des chocs conjoncturels) s'élève à 1,5 % du PIB. Le déficit global se situe entre 0,7 % et 1,4 % du PIB.
...