Rejoint par le Premier ministre, le député libéral a mis en avant la suppression progressive de la cotisation complémentaire de sécurité sociale, l'augmentation des accises sur le tabac ou encore l'augmentation de la déduction fiscale pour la garde d'enfant.

"La classe moyenne ne doit pas être oubliée. Le Tax shift du gouvernement précédent a surtout profité aux bas revenus. Maintenant, nous voulons travailler sur une tranche un peu au-dessus, c'est-à-dire la classe moyenne", a expliqué M. Piedboeuf.

Le Premier ministre, Alexander De Croo, a insisté sur la nécessité de lever les pièges à la promotion des travailleurs qui passeraient d'un bas à un moyen salaire. "Les gens qui travaillent renforcent notre sécurité sociale", a-t-il souligné.

Rejoint par le Premier ministre, le député libéral a mis en avant la suppression progressive de la cotisation complémentaire de sécurité sociale, l'augmentation des accises sur le tabac ou encore l'augmentation de la déduction fiscale pour la garde d'enfant. "La classe moyenne ne doit pas être oubliée. Le Tax shift du gouvernement précédent a surtout profité aux bas revenus. Maintenant, nous voulons travailler sur une tranche un peu au-dessus, c'est-à-dire la classe moyenne", a expliqué M. Piedboeuf. Le Premier ministre, Alexander De Croo, a insisté sur la nécessité de lever les pièges à la promotion des travailleurs qui passeraient d'un bas à un moyen salaire. "Les gens qui travaillent renforcent notre sécurité sociale", a-t-il souligné.