C'est en tout cas ce qui ressort d'un rapport publié par EY la semaine dernière. Jusqu'ici, 7.500 employés du secteur financier ont en effet migré vers l'UE en...

C'est en tout cas ce qui ressort d'un rapport publié par EY la semaine dernière. Jusqu'ici, 7.500 employés du secteur financier ont en effet migré vers l'UE en même temps que 1.200 milliards de livres d'actifs. Evidemment, ces chiffres vont encore fortement augmenter alors que la fin de la période de transition approche et que les entreprises finalisent leur plan stratégique. Singulièrement, si le Brexit s'avère plus dur que prévu, ce que laissent entendre les dernières passes d'armes entre le gouvernement Johnson et la Commission. Jusqu'ici, c'est Dublin qui a le plus profité de l'exode avec 34 implantations nouvelles. Pour 26 à Luxembourg, 23 à Francfort et 20 à Paris. Ces transferts sont évidemment rendus plus compliqués par la pandémie et les incertitudes financières afférentes.