"Les prochains jours sont importants" si l'on veut qu'un accord commercial entre les Britanniques et l'UE, soit en place au 1er janvier 2021, quand le divorce entre les Européens et leur ancien partenaire deviendra effectif, a-t-il indiqué sur Twitter, alors que les deux camps ont décidé dimanche de poursuivre les négociations, sans se fixer de date limite autre que celle du 1er janvier.

Quelques progrès mais toujours des divergences

Michel Barnier a signalé également quelques progrès dans les pourparlers avec Londres sur la future relation commerciale mais indiqué que des divergences persistaient, en particulier sur la pêche, ont indiqué des sources diplomatiques.

M. Barnier a rendu compte de l'état des négociations aux représentants des Etats membres à Bruxelles, alors que le Royaume-Uni et l'UE ont décidé dimanche de les poursuivre sans se fixer de date limite autre que celle du 1er janvier 2021, date à laquelle le divorce sera effectif.

"Les prochains jours sont importants" si l'on veut qu'un accord commercial entre les Britanniques et l'UE, soit en place au 1er janvier 2021, quand le divorce entre les Européens et leur ancien partenaire deviendra effectif, a-t-il indiqué sur Twitter, alors que les deux camps ont décidé dimanche de poursuivre les négociations, sans se fixer de date limite autre que celle du 1er janvier.Quelques progrès mais toujours des divergences Michel Barnier a signalé également quelques progrès dans les pourparlers avec Londres sur la future relation commerciale mais indiqué que des divergences persistaient, en particulier sur la pêche, ont indiqué des sources diplomatiques.M. Barnier a rendu compte de l'état des négociations aux représentants des Etats membres à Bruxelles, alors que le Royaume-Uni et l'UE ont décidé dimanche de les poursuivre sans se fixer de date limite autre que celle du 1er janvier 2021, date à laquelle le divorce sera effectif.