Le texte "expose un nombre limité d'actions d'urgence à mettre en oeuvre s'il devenait probable que le Royaume-Uni quitte l'Union européenne sans un accord", a expliqué le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans lors d'un point presse à Strasbourg.