Dans l'actualité, le verdict mitigé des élections législatives en France n'a pas bousculé les marchés hexagonaux. Sur le front des taux, les rendements à long terme taux se sont légèrement tendus comme dans le reste de l'Europe. Le Cac 40 affiche une progression inférieure à la moyenne européenne, mais l'impact des élections est resté limité. EDF a perdu 0,8% alors qu'il n'est encore clair si le résultat des élections pourrait remettre en cause le projet du gouvernement français de renationaliser le géant de l'énergie. La sous-performance du Cac 40 est essentiellement liée à la chute des valeurs de la construction comme Saint-Gobain (-4,6%) ou Legrand (-2,3%) après un avertissement de Kingspan. Le spécialiste irlandais des panneaux isolants a subi une baisse des commandes et évoqué une importante détérioration de l'environnement de marché.

Sur Euronext Bruxelles, Galapagos (+3,1%) s'est illustré au sein du Bel 20.

Hors indice, Biocartis (+7,1%) confirme sa grande volatilité des dernières semaines.

Du côté des baisses, Elia (-3,1%) a de nouveau souffert de prises de bénéfices après l'annonce de son augmentation de capital la semaine dernière.

Recticel a chuté de près de 5%, étant un concurrent direct du groupe irlandais Kingspan.

Dans l'actualité, le verdict mitigé des élections législatives en France n'a pas bousculé les marchés hexagonaux. Sur le front des taux, les rendements à long terme taux se sont légèrement tendus comme dans le reste de l'Europe. Le Cac 40 affiche une progression inférieure à la moyenne européenne, mais l'impact des élections est resté limité. EDF a perdu 0,8% alors qu'il n'est encore clair si le résultat des élections pourrait remettre en cause le projet du gouvernement français de renationaliser le géant de l'énergie. La sous-performance du Cac 40 est essentiellement liée à la chute des valeurs de la construction comme Saint-Gobain (-4,6%) ou Legrand (-2,3%) après un avertissement de Kingspan. Le spécialiste irlandais des panneaux isolants a subi une baisse des commandes et évoqué une importante détérioration de l'environnement de marché.Sur Euronext Bruxelles, Galapagos (+3,1%) s'est illustré au sein du Bel 20.Hors indice, Biocartis (+7,1%) confirme sa grande volatilité des dernières semaines.Du côté des baisses, Elia (-3,1%) a de nouveau souffert de prises de bénéfices après l'annonce de son augmentation de capital la semaine dernière.Recticel a chuté de près de 5%, étant un concurrent direct du groupe irlandais Kingspan.