Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

12/12/18 à 14:35 - Mise à jour à 14:35

Bernard Madoff: révélations sur sa vie de détenu

Coucou, revoilà ce cher Bernard Madoff. On entendait plus parler de lui jusqu'à cette semaine. L'auteur de la plus grande escroquerie financière de tous les temps est toujours en prison en Caroline du nord.

Bernard Madoff: révélations sur sa vie de détenu

© Brendan McDermid/Reuters

Et si la presse reparle de lui aujourd'hui, c'est parce qu'après avoir escroqué les personnes les plus riches de ce monde avec son système de pyramide à la Ponzi, on apprend - et c'est une très bonne nouvelle - que l'avocat chargé de récupérer l'argent escroqué a récupéré 13 milliards de dollars sur les 19 milliards investis. Autrement dit, il a déjà récupéré 70% de la mise de certaines victimes. Payé 1000 euros de l'heure, cet avocat a donc bien travaillé et mérite ses honoraires.

Comme toujours dans ce genre d'escroquerie, on découvre que les victimes sont souvent aveugles. En effet, cet avocat a déclaré au Wall Street Journal que les investisseurs qui ont confié leur argent à Bernard Madoff avaient manqué de jugement : "s'ils avaient lu attentivement le compte rendu de leurs placements, ils se seraient rendu compte que Madoff achetait leurs actions les samedis, dimanches ou quand les marchés étaient fermés."

Comme mes confrères des Echos reparlent à nouveau de cet escroc d'envergure mondiale, nous avons droit à quelques révélations sur sa vie de détenu dans la prison de Butner en Caroline du nord, une prison fréquentée par des mafieux, des délinquants sexuels, des trafiquants et des tueurs en série. On y apprend qu'en arrivant en prison Bernard Madoff avait aussitôt proposé au centre pénitentiaire de s'occuper de sa comptabilité. Oui vous avez bien lu, de sa comptabilité ! Bien entendu, la direction de la prison a refusé en disant "j'ai vu ce qu'il a fait à l'extérieur. Je vais m'occuper moi-même du budget" fin de citation.

Partager

Bernard Madoff: révélations sur sa vie de détenu

On sait aussi que son plat préféré, ce sont les macaronis au fromage qu'il mange avec du Coca-Cola zéro. Il s'est aussi arrangé pour que l'un de ses codétenus fasse le ménage dans sa cellule, contre 8 dollars. Et justement, à propos de ses codétenus, Les Echos nous apprennent qu'il n'a pas trop de soucis avec eux, car la plupart essaient d'être bien vus par lui. Ils sont en fait tous persuadés qu'il cache un "magot", autrement dit, des milliards de dollars qui auraient échappé à la justice américaine. A d'autres co-détenus, il a confié ses réflexions, à savoir par exemple, je cite, "les riches sont obsédés par deux choses. Comment éviter les impôts et comment éviter de travailler".

Selon Les Echos, d'autres détenus lui ont aussi demandé de mettre sur pied un Hedge Fund, autrement dit, un fonds spéculatif, mais là encore, il les a refroidis en disant enfin la vérité, à savoir qu'à Wall Street, "personne ne peut prédire les marchés."

Quand ses camarades de prison lui posent des questions sur le crime organisé, il répond que les deux principales familles mafieuses aux Etats-Unis sont les démocrates et les républicains "car elles ont la main sur tous les rackets". Les plus ironiques diront que la prison permet à certains de recouvrer la vue.