Les analystes de l'agence Bloomberg tablaient sur 4,4%.

Jamais l'office européen des statistiques n'avait enregistré un tel chiffre depuis le début de ses estimations en janvier 1997 pour les 19 pays ayant adopté la monnaie unique. En novembre et décembre, l'inflation de la zone euro avait déjà battu des records, à 4,9% puis 5%.

Le coût de l'énergie a grimpé en moyenne de 28,6% en un an dans l'Union européenne. Abstraction faite de cette composante, l'inflation n'atteignait que 2,6% en janvier, en baisse par rapport à décembre (2,8%).

Pour la Belgique, l'inflation a atteint 8,5%, après 6,6% en décembre et 7,1%, en novembre, selon Eurostat.

Ce résultat est différent de celui de l'office national Statbel, qui évalue l'inflation à 7,59% en janvier. Ce qui demeure néanmoins le plus haut niveau enregistré depuis août 1983. La différence est principalement liée à la méthode utilisée pour l'intégration du mazout de chauffage.

(AFP/BELGA)

Les analystes de l'agence Bloomberg tablaient sur 4,4%. Jamais l'office européen des statistiques n'avait enregistré un tel chiffre depuis le début de ses estimations en janvier 1997 pour les 19 pays ayant adopté la monnaie unique. En novembre et décembre, l'inflation de la zone euro avait déjà battu des records, à 4,9% puis 5%. Le coût de l'énergie a grimpé en moyenne de 28,6% en un an dans l'Union européenne. Abstraction faite de cette composante, l'inflation n'atteignait que 2,6% en janvier, en baisse par rapport à décembre (2,8%). Pour la Belgique, l'inflation a atteint 8,5%, après 6,6% en décembre et 7,1%, en novembre, selon Eurostat. Ce résultat est différent de celui de l'office national Statbel, qui évalue l'inflation à 7,59% en janvier. Ce qui demeure néanmoins le plus haut niveau enregistré depuis août 1983. La différence est principalement liée à la méthode utilisée pour l'intégration du mazout de chauffage.(AFP/BELGA)