Deux tiers des 79 avantages sociaux possibles en Flandre sont toujours accordés en fonction du statut plutôt que du revenu alors que l'accord gouvernemental régional stipule le contraire, s'insurge le ...

Deux tiers des 79 avantages sociaux possibles en Flandre sont toujours accordés en fonction du statut plutôt que du revenu alors que l'accord gouvernemental régional stipule le contraire, s'insurge le député flamand Open Vld Tom Ongena. Dans certains cas, le recours au statut peut se justifier (par exemple être chômeur en quête d'emploi pour bénéficier d'une formation gratuite) mais, selon l'élu de Wavre-Sainte-Catherine, si l'on veut augmenter le taux d'activité en Flandre, le critère du revenu devrait être déterminant. Trop de personnes ne travaillent pas ou plus de crainte de perdre leur statut, argumente-t-il. Ces pièges à l'emploi doivent donc être éliminés. Mais il reste énormément de pain sur la planche et jusqu'à présent, aucun ministre n'a été désigné pour coordonner la mise en oeuvre de ce point de l'accord gouvernemental. D'où la demande du député de voir Jan Jambon, l'actuel ministre-président, assumer cette coordination dans la mesure où elle transcende tous les départements.