Le 29 mars 2017, le Royaume-Uni a invoqué l'article 50 du traité de Lisbonne afin de sortir de l'Union européenne après deux ans. Le 29 mars 2019, le Royaume-Uni sortira donc de l'Union. Pour l'éviter, la seule possibilité serait que la Première ministre Theresa May envoie d'ici-là une lettre à Donald Tusk, président du Conseil européen, en demandant d'annuler la procédure. Mais Mme May ne peut pas envoyer une telle lettre. En effet, le résultat du référendum de 2016 est devenu contraignant pour le gouvernement britannique même si, au départ, il n'était que consultatif. Bétonné dans la loi, il doit à présent être suivi. Seul un nouveau référendum pourrait changer la donne.
...