Lire la chronique de Thierry Afschrift
Lire la chronique de Thierry Afschrift
Professeur ordinaire à l'Université libre de Bruxelles.
Opinion

02/11/18 à 09:33 - Mise à jour à 09:33
Du Trends-Tendances du 25/10/18

Après l'attribution du Prix Nobel d'Economie, quels sacrifices pour l'environnement?

L'attribution du prix Nobel d'économie à Paul Romer et William Nordhaus a d'abord ravi nombre de militants écologistes. On a fait remarquer que leurs études, et surtout celles de Nordhaus, font le lien entre l'économie et l'écologie et ils y ont vu une victoire de leur cause contre le réchauffement climatique. La réalité est pourtant plus nuancée.

Nordhaus a d'abord été connu pour ses recherches démontrant que les politiciens engagent des dépenses publiques principalement à la veille des élections, et que la rationalité de leur choix est essentiellement dictée par le souci d'être réélus. C'est une vérité que les tenants de l'interventionnisme public, parmi lesquels on trouve nombre d'écologistes, n'aiment en général pas qu'on leur rappelle.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires