Sont éligibles dans le cadre de cet appel à projets les collectivités publiques locales (communes, provinces, CPAS) pour la rénovation ou la déconstruction-reconstruction de leurs bâtiments administratifs et/ou techniques et/ou de services publics, à l'exception des infrastructures sportives, des crèches, des logements ou encore des écoles.

Le montant minimum d'investissement par projet est de 300.000 euros, avec un taux d'intervention régional de 80%, plafonné à 7 millions d'euros.

Les candidatures devront être introduites via le Guichet des Pouvoirs locaux , après audit, pour le 15 septembre au plus tard.

"Cet appel à projets vise à diminuer massivement l'impact environnemental des bâtiments publics en améliorant leur performance énergétique. Il permet également d'accélérer les projets d'investissement public parvenus à maturité et de promouvoir les travaux publics pour favoriser la reprise économique. Il favorise enfin les investissements vers la transition écologique et numérique", a commenté le ministre Collignon.

Sont éligibles dans le cadre de cet appel à projets les collectivités publiques locales (communes, provinces, CPAS) pour la rénovation ou la déconstruction-reconstruction de leurs bâtiments administratifs et/ou techniques et/ou de services publics, à l'exception des infrastructures sportives, des crèches, des logements ou encore des écoles. Le montant minimum d'investissement par projet est de 300.000 euros, avec un taux d'intervention régional de 80%, plafonné à 7 millions d'euros. Les candidatures devront être introduites via le Guichet des Pouvoirs locaux , après audit, pour le 15 septembre au plus tard. "Cet appel à projets vise à diminuer massivement l'impact environnemental des bâtiments publics en améliorant leur performance énergétique. Il permet également d'accélérer les projets d'investissement public parvenus à maturité et de promouvoir les travaux publics pour favoriser la reprise économique. Il favorise enfin les investissements vers la transition écologique et numérique", a commenté le ministre Collignon.