Cet accord va permettre la reconnaissance mutuelle des formations dispensées par la Défense à ses militaires - d'active ou de réserve - et à son personnel civil et par le partenaire civil, le fonds sectoriel Constructiv, a expliqué un spécialiste du dossier en marge de la cérémonie de signature.

Il s'inscrit dans le cadre du projet REBOOT4YOU de la ministre de la Défense, Ludiivine Dedonder, par lequel ce département et les grands secteurs industriels s'associent pour informer, soutenir et orienter les jeunes vers un emploi à la Défense, dans le secteur industriel ou celui des services. Ils souhaitent spécifiquement offrir des opportunités aux jeunes vulnérables sur le plan socio-économique.

"Besoin de 20 000 travailleurs"

En Belgique, environ 300 000 jeunes ne suivent ni enseignement ni formation et n'ont aucune perspective d'emploi - ce qui les situe dans la catégorie des NEET ("Not in Employment, Education or Training") - alors que la Défense et le secteur privé sont tous deux à la recherche de main-d'oeuvre, a souligné Mme Dedonder (PS) devant la presse.

La Défense va recruter 10.000 militaires au cours de cette législature, ainsi que des milliers de civils, a-t-elle rappelé, avant d'aller à la rencontre de stagiaires participant à une première formation organisée par Construcity.brussels dans les locaux de Bruxelles Formation.

"Nous avons besoin de 20.000 nouveaux travailleurs" dans le secteur de la construction, qui représente 7% des emplois en Belgique et génère 6% du PIB (produit intérieur brut), a pour sa part expliqué le président de Constructiv, Gianni De Vlaminck.

Avec cet accord de coopération, la Défense et le secteur privé veulent donner aux jeunes une première expérience professionnelle au sein de la Défense et leur donner la possibilité de suivre un programme de formation agréé pour faciliter leur insertion professionnelle dans la Défense ou dans le secteur de la construction.

Le ministère de la Défense et les grandes organisations sectorielles de l'économie belge, dont Constructiv, ont signé le 7 juillet dernier l'accord REBOOT4YOU, qui instaure une coopération inédite pour offrir du travail à davantage de jeunes et à ainsi faire baisser le taux de chômage chez les jeunes.

Cet accord va permettre la reconnaissance mutuelle des formations dispensées par la Défense à ses militaires - d'active ou de réserve - et à son personnel civil et par le partenaire civil, le fonds sectoriel Constructiv, a expliqué un spécialiste du dossier en marge de la cérémonie de signature. Il s'inscrit dans le cadre du projet REBOOT4YOU de la ministre de la Défense, Ludiivine Dedonder, par lequel ce département et les grands secteurs industriels s'associent pour informer, soutenir et orienter les jeunes vers un emploi à la Défense, dans le secteur industriel ou celui des services. Ils souhaitent spécifiquement offrir des opportunités aux jeunes vulnérables sur le plan socio-économique. En Belgique, environ 300 000 jeunes ne suivent ni enseignement ni formation et n'ont aucune perspective d'emploi - ce qui les situe dans la catégorie des NEET ("Not in Employment, Education or Training") - alors que la Défense et le secteur privé sont tous deux à la recherche de main-d'oeuvre, a souligné Mme Dedonder (PS) devant la presse. La Défense va recruter 10.000 militaires au cours de cette législature, ainsi que des milliers de civils, a-t-elle rappelé, avant d'aller à la rencontre de stagiaires participant à une première formation organisée par Construcity.brussels dans les locaux de Bruxelles Formation. "Nous avons besoin de 20.000 nouveaux travailleurs" dans le secteur de la construction, qui représente 7% des emplois en Belgique et génère 6% du PIB (produit intérieur brut), a pour sa part expliqué le président de Constructiv, Gianni De Vlaminck. Avec cet accord de coopération, la Défense et le secteur privé veulent donner aux jeunes une première expérience professionnelle au sein de la Défense et leur donner la possibilité de suivre un programme de formation agréé pour faciliter leur insertion professionnelle dans la Défense ou dans le secteur de la construction.Le ministère de la Défense et les grandes organisations sectorielles de l'économie belge, dont Constructiv, ont signé le 7 juillet dernier l'accord REBOOT4YOU, qui instaure une coopération inédite pour offrir du travail à davantage de jeunes et à ainsi faire baisser le taux de chômage chez les jeunes.