Sur les cinq dernières années, en ne tenant pas compte de cet exercice, la moyenne était de 43,3 millions d'euros, a fait savoir mercredi le groupe dans un communiqué. L'encours total est proche des 190 millions d'euros contre 164 millions un an auparavant.

Sambrinvest compte aujourd'hui près de 300 sociétés en portefeuille, majoritairement des (très) petites entreprises. Le groupe a enregistré 41 entrées et 18 sorties (dont 1 faillite). Il s'ouvre à tous les secteurs sur le plan du financement, avec quatre pôles bien définis : biotech, numérique, ingénierie/environnement et généraliste. Le pôle généraliste reste le plus important avec plus de 55% d'entreprises.

"Si Sambrinvest reste toujours très attentive aux nombreuses entreprises du pôle généraliste, le chiffre élevé dans ce secteur s'explique notamment par notre implication dans l'aéroport de Charleroi (BSCA)", explique Anne Prignon, CEO de Sambrinvest. "Le secteur des aéroports a été particulièrement impacté par la crise sanitaire (...). En tant qu'actionnaire historique de BSCA, et en lien avec son rôle de catalyseur du développement économique de sa région, Sambrinvest a décidé de s'impliquer fortement dans la recapitalisation importante de l'aéroport, aux côtés des autres actionnaires, pour permettre le redéploiement de cette activité d'une importance capitale pour l'ensemble de la région."

Sur les cinq dernières années, en ne tenant pas compte de cet exercice, la moyenne était de 43,3 millions d'euros, a fait savoir mercredi le groupe dans un communiqué. L'encours total est proche des 190 millions d'euros contre 164 millions un an auparavant.Sambrinvest compte aujourd'hui près de 300 sociétés en portefeuille, majoritairement des (très) petites entreprises. Le groupe a enregistré 41 entrées et 18 sorties (dont 1 faillite). Il s'ouvre à tous les secteurs sur le plan du financement, avec quatre pôles bien définis : biotech, numérique, ingénierie/environnement et généraliste. Le pôle généraliste reste le plus important avec plus de 55% d'entreprises. "Si Sambrinvest reste toujours très attentive aux nombreuses entreprises du pôle généraliste, le chiffre élevé dans ce secteur s'explique notamment par notre implication dans l'aéroport de Charleroi (BSCA)", explique Anne Prignon, CEO de Sambrinvest. "Le secteur des aéroports a été particulièrement impacté par la crise sanitaire (...). En tant qu'actionnaire historique de BSCA, et en lien avec son rôle de catalyseur du développement économique de sa région, Sambrinvest a décidé de s'impliquer fortement dans la recapitalisation importante de l'aéroport, aux côtés des autres actionnaires, pour permettre le redéploiement de cette activité d'une importance capitale pour l'ensemble de la région."