Fin février 2019, la Wallonie comptait 133.374 demandeurs d'emploi demandeurs d'allocations (dont 1.549 en Communauté germanophone) et 26.618 jeunes en stage d'insertion professionnelle (dont 150 en Communauté germanophone). À ceux-ci s'ajoutent d'autres demandeurs d'emploi inoccupés (DEI): 31.337 personnes inscrites obligatoirement et 13.516 demandeurs d'emploi qui sont librement inscrits, pour un total de 204.845 DEI.

Ceux-ci représentent 13,0% de la population active wallonne. Le recul du chômage s'observe malgré une hausse de 10.957 (+53,8%) du nombre de demandeurs d'emploi inscrits obligatoirement qui fait suite à la réintégration dans la demande d'emploi, de demandeurs d'emploi inscrits à la demande des CPAS, opérée en juillet 2018, "et qui affectera encore les évolutions annuelles au cours des prochains mois", selon le Forem.

A un an d'intervalle, les diminutions de la demande d'emploi les plus marquées concernent les DEI âgés de moins de 25 ans (-6,9%) et surtout les DEI entre 25 et moins de 30 ans (-8,4%). En revanche, la demande d'emploi s'inscrit en légère hausse (+4,8%) parmi les personnes qui ont de 30 à moins de 40 ans.

A un mois d'écart, c'est-à-dire par rapport à janvier, le nombre de DEI a diminué de 2,2%, ce qui équivaut à 4.652 personnes de moins dans la demande d'emploi wallonne.

Fin février 2019, la Wallonie comptait 133.374 demandeurs d'emploi demandeurs d'allocations (dont 1.549 en Communauté germanophone) et 26.618 jeunes en stage d'insertion professionnelle (dont 150 en Communauté germanophone). À ceux-ci s'ajoutent d'autres demandeurs d'emploi inoccupés (DEI): 31.337 personnes inscrites obligatoirement et 13.516 demandeurs d'emploi qui sont librement inscrits, pour un total de 204.845 DEI. Ceux-ci représentent 13,0% de la population active wallonne. Le recul du chômage s'observe malgré une hausse de 10.957 (+53,8%) du nombre de demandeurs d'emploi inscrits obligatoirement qui fait suite à la réintégration dans la demande d'emploi, de demandeurs d'emploi inscrits à la demande des CPAS, opérée en juillet 2018, "et qui affectera encore les évolutions annuelles au cours des prochains mois", selon le Forem. A un an d'intervalle, les diminutions de la demande d'emploi les plus marquées concernent les DEI âgés de moins de 25 ans (-6,9%) et surtout les DEI entre 25 et moins de 30 ans (-8,4%). En revanche, la demande d'emploi s'inscrit en légère hausse (+4,8%) parmi les personnes qui ont de 30 à moins de 40 ans. A un mois d'écart, c'est-à-dire par rapport à janvier, le nombre de DEI a diminué de 2,2%, ce qui équivaut à 4.652 personnes de moins dans la demande d'emploi wallonne.