Si la Justice a encore un peu de boulot, il est temps pour moi de boucler mon enquête. Il me reste un dernier coup de fil à passer. Le 21 octobre 2020, je suis à la rédaction. Après un détour à la machine à café, je prends mon téléphone. J'appelle Laurent Louis. Ça sonne. Il décroche tout de suite. L'interview va durer 20 minutes.

Bonjour, Monsieur Louis. Gilles Quoistiaux, pour le magazine Trends-Tendances. Je m'intéresse au One Coin, vous avez fait la promotion de ce produit. C'est toujours d'actualité ?

La société existe toujours, oui. Mais moi, ça fait longtemps que je n'en parle plus, que je n'en fais plus la promotion puisque la société a changé un peu ses objectifs.

Vous n'en vendez plus ?

Ça fait très longtemps que c'est terminé.

Si la Justice a encore un peu de boulot, il est temps pour moi de boucler mon enquête. Il me reste un dernier coup de fil à passer. Le 21 octobre 2020, je suis à la rédaction. Après un détour à la machine à café, je prends mon téléphone. J'appelle Laurent Louis. Ça sonne. Il décroche tout de suite. L'interview va durer 20 minutes.Bonjour, Monsieur Louis. Gilles Quoistiaux, pour le magazine Trends-Tendances. Je m'intéresse au One Coin, vous avez fait la promotion de ce produit. C'est toujours d'actualité ?La société existe toujours, oui. Mais moi, ça fait longtemps que je n'en parle plus, que je n'en fais plus la promotion puisque la société a changé un peu ses objectifs.Vous n'en vendez plus ?Ça fait très longtemps que c'est terminé.