Le 3 juillet 2020, je tiens une conversation d'une quarantaine de minutes avec l'ancien député Laurent Louis. Je l'ai contacté suite à un message publié sur son compte Instagram trois jours plus tôt. Dans ce post ouvert au public, il promet "des compléments de revenus" grâce à des produits "technologiques" offrant des rendements fous (10 % mensuels) à toute personne qui investirait par son entremise. "Contactez-moi et je vous dirai comment faire", précise-t-il.

Pour ce premier contact, je ne dévoile ni mon nom ni ma profession de journaliste et me présente sous une identité fictive : Jean-Pierre, 60 ans, artisan indépendant proche de la retraite. Un procédé exceptionnel, pour obtenir des informations exceptionnelles. Je veux comprendre comment le vendeur s'y prend pour convaincre les candidats investisseurs de placer leur argent dans le One Coin, ce produit étrange qui se présente comme une cryptomonnaie révolutionnaire.

Le 3 juillet 2020, je tiens une conversation d'une quarantaine de minutes avec l'ancien député Laurent Louis. Je l'ai contacté suite à un message publié sur son compte Instagram trois jours plus tôt. Dans ce post ouvert au public, il promet "des compléments de revenus" grâce à des produits "technologiques" offrant des rendements fous (10 % mensuels) à toute personne qui investirait par son entremise. "Contactez-moi et je vous dirai comment faire", précise-t-il.Pour ce premier contact, je ne dévoile ni mon nom ni ma profession de journaliste et me présente sous une identité fictive : Jean-Pierre, 60 ans, artisan indépendant proche de la retraite. Un procédé exceptionnel, pour obtenir des informations exceptionnelles. Je veux comprendre comment le vendeur s'y prend pour convaincre les candidats investisseurs de placer leur argent dans le One Coin, ce produit étrange qui se présente comme une cryptomonnaie révolutionnaire.