"Les coûts salariaux ne représentent que 4 pc du prix du produit. Selon nous, la production de lampes LED, délocalisée en Asie du sud est, aurait parfaitement pu se poursuivre à Turnhout", a expliqué Ortwin Magnus (FGTB). Le syndicat socialiste craint par ailleurs pour l'avenir du site, malgré les propos rassurants de la direction. Quant à la CSC, elle évoque elle aussi l'hypothèque qui pèse sur l'usine. "Les volumes sont réduits et certaines productions sont stoppées. Nous regrettons que Turnhout n'ait pas de rôle à jouer alors que la technologie LED envahit le marché", a souligné Leo Lauwerysen (CSC). (JAV)

"Les coûts salariaux ne représentent que 4 pc du prix du produit. Selon nous, la production de lampes LED, délocalisée en Asie du sud est, aurait parfaitement pu se poursuivre à Turnhout", a expliqué Ortwin Magnus (FGTB). Le syndicat socialiste craint par ailleurs pour l'avenir du site, malgré les propos rassurants de la direction. Quant à la CSC, elle évoque elle aussi l'hypothèque qui pèse sur l'usine. "Les volumes sont réduits et certaines productions sont stoppées. Nous regrettons que Turnhout n'ait pas de rôle à jouer alors que la technologie LED envahit le marché", a souligné Leo Lauwerysen (CSC). (JAV)