En 2012, 450.000 étudiants (environ 45% d'hommes et 55% de femmes) ont travaillé en Belgique. Ils représentent 8,9 millions de jours prestés soit une hausse de 16% par rapport à l'année 2011. Le nombre de jobistes a augmenté de 3,2% l'année dernière. Cette tendance à la hausse s'observe depuis quelques années. Un étudiant a travaillé en moyenne 19,8 jours soit une hausse de 12,4%. Cette hausse du travail des étudiants s'explique par la nouvelle législation les concernant qui est entrée en vigueur en 2012. Depuis cette année, les étudiants peuvent travailler 50 jours au maximum en bénéficiant de cotisations sociales réduites au lieu de 46 jours. Les étudiants peuvent travailler quand ils le souhaitent alors que précédemment, ils ne pouvaient travailler que 23 jours durant l'été et 23 autres jours en dehors de cette période. Malgré tout, les étudiants choisissent en grande majorité (64,5%) de travailler durant les mois d'été. (Belga)

En 2012, 450.000 étudiants (environ 45% d'hommes et 55% de femmes) ont travaillé en Belgique. Ils représentent 8,9 millions de jours prestés soit une hausse de 16% par rapport à l'année 2011. Le nombre de jobistes a augmenté de 3,2% l'année dernière. Cette tendance à la hausse s'observe depuis quelques années. Un étudiant a travaillé en moyenne 19,8 jours soit une hausse de 12,4%. Cette hausse du travail des étudiants s'explique par la nouvelle législation les concernant qui est entrée en vigueur en 2012. Depuis cette année, les étudiants peuvent travailler 50 jours au maximum en bénéficiant de cotisations sociales réduites au lieu de 46 jours. Les étudiants peuvent travailler quand ils le souhaitent alors que précédemment, ils ne pouvaient travailler que 23 jours durant l'été et 23 autres jours en dehors de cette période. Malgré tout, les étudiants choisissent en grande majorité (64,5%) de travailler durant les mois d'été. (Belga)