Le titre remporté par Thomas Pieters à Abou Dhabi lui permet de retrouver ce fameux top 50 mondial, porte d'accès à toutes les grandes compétitions internationales. "J'avais été déçu et un peu vex...

Le titre remporté par Thomas Pieters à Abou Dhabi lui permet de retrouver ce fameux top 50 mondial, porte d'accès à toutes les grandes compétitions internationales. "J'avais été déçu et un peu vexé de le quitter voici trois ans. Mais il faut parfois accepter de reculer pour mieux sauter. En golf, tout peut aller très vite, dans les deux sens", admet-il, philosophe. Voilà en tout cas le n°1 belge relancé vers les plus hauts sommets. Son nouveau classement va lui donner accès aux quatre tournois du Grand Chelem et aux épreuves du WGC (World Golf Championship), très rémunératrices en points et en argent. Il pourra aussi, le cas échéant, revendiquer davantage de wild cards pour disputer des tournois sur le PGA Tour américain. Financièrement, les paramètres sont également au vert. En s'imposant sur le parcours du Yas Links, l'Anversois a touché un petit pactole: 1,33 million de dollars, soit 1,2 million d'euros. C'est le plus gros prize money remporté par un golfeur belge.