Dacia, c'est le hard discount de l'automobile. Le constructeur roumain, racheté par Renault en 1999, casse les prix. Le premier fruit du rachat fut la Logan, lancée d'abord dans les pays de l'Est et, ensuite, sur les marchés occidentaux en 2005. Il y a donc juste 15 ans. ...

Dacia, c'est le hard discount de l'automobile. Le constructeur roumain, racheté par Renault en 1999, casse les prix. Le premier fruit du rachat fut la Logan, lancée d'abord dans les pays de l'Est et, ensuite, sur les marchés occidentaux en 2005. Il y a donc juste 15 ans. Le but était de concevoir une voiture vendue 5.000 euros sur son marché (7.500 euros chez nous). Les concepteurs ont relevé ce défi grâce à un jeu de Meccano. La Logan reprenait des pièces de la gamme Renault : plateforme de la Modus, train avant de la Clio II, etc. Même les poignées de porte étaient piquées à un autre modèle ! De quoi profiter de coûts de développement et d'outillage déjà amortis. Et une fois le puzzle assemblé, on découvrait un modèle au look certes banal, mais globalement efficace. Le succès ne s'est pas fait attendre et la gamme s'est élargie. Une véritable success-story que la marque fête aujourd'hui avec une série spéciale Anniversary, disponible sur les Logan MCV (break), Sandero, Lodgy et Duster, tant en essence qu'en diesel et au gaz LPG. L'équipement comprend notamment une sellerie et une déco intérieure spécifiques, le radar et la caméra de recul, la climatisation automatique, le GPS intégré avec Bluetooth, voire des jantes en alu de 17 pouces sur le Duster. Le tarif varie de 13.390 euros (Sandero TCe 90 ch) à 19.790 euros (Duster TCe 150 ch).