Les monospaces compacts ont bien du mal à lutter face aux crossovers urbains. La Fiat 500 L ne fait pas exception et, après cinq ans de carrière, se voit subtilement retouchée afin de revenir sur le devant de la scène. On remarquer...

Les monospaces compacts ont bien du mal à lutter face aux crossovers urbains. La Fiat 500 L ne fait pas exception et, après cinq ans de carrière, se voit subtilement retouchée afin de revenir sur le devant de la scène. On remarquera surtout les optiques avant plus étirées avec des feux de jour à LED ainsi que l'apparition de chromes supplémentaires. Le tout lui confère un aspect plus enjoué. A l'arrière, la grande protection en plastique brut est abandonnée. Dans l'habitacle, l'instrumentation a été redessinée : un écran couleur prend place entre deux grands cadrans à aiguilles. Le système multimédia est mis à jour avec un dispositif UConnect à écran tactile de 7 pouces, compatible avec Android Auto et Apple Car. En matière d'accueil, la 500 L fait toujours ce qu'il y a de mieux grâce à une hauteur de toit généreuse qui accroît indéniablement l'espace intérieur. Cette impression s'accompagne aussi d'une grande modularité avec banquette arrière coulissante sur 12 cm et fractionnable en deux parties. Sous le capot, en revanche, c'est le statu quo. Le monospace italien conserve ainsi trois blocs essence et deux diesels allant de 95 à 120 ch.