Tout débute en 2016 par une rencontre. Celle entre Isabelle Koljaj, audiologue, et Quentin Jonckheere, ingénieur civil en chimie. Passionnés de musique - l'une est guitariste, l'autre saxophoniste -, ils partagent un souci : l'intensité sonore qui affecte leurs oreilles. " Jamais un prof de musique ou quiconque du milieu ne nous a mis en garde quant à l'impact de volumes super forts sur l'audition ", assène Quentin. " Ce constat, poursuit Isabelle, nous a amenés à analyser l'éventail des solutions existantes et à conclure à l'absence d'un réel bon système de protection sur mesure pour chaque individu. "

Qu'à cela ne tienne, le duo décide alors de créer Decilo - contraction de Decibels Low - pour " réinventer le marché de la protection auditive " dans une voie inédite en Belgique sur le marché des bouchons sur mesure. Certes, de grandes enseignes en proposent déjà, mais pas du genre initié par Decilo. En effet, le nouveau magasin bruxellois ouvert en juillet est le premier acteur du secteur à réaliser l'empreinte des oreilles du client par scanner 3D et à faire fabriquer ses bouchons par des labos spécialisés dans l'impression 3D. Adieu la pâte d'empreinte traditionnelle pressée dans le conduit auditif. " Notre technologie est bluffante pour la précision de son résultat, pour le confort de la personne lors de la prise d'empreinte indolore (pas toujours le cas avec la pâte) et rapide, explique Isabelle l'audiologue. La méthode repose sur un petit appareil couplé à une micro- caméra introduite dans l'oreille, éclairée grâce à des lumières led intégrées. Les photos du conduit auditif sont ensuite traduites en empreinte numérique, bien plus précise que celle obtenue par pâte. " Ces données digitales sont enfin transmises en un temps record aux labos de fabrication.

© photos : PG

A l'écoute de tout le marché

La prise d'empreinte 3D permet au client de visualiser l'intérieur de son oreille, de quoi conscientiser chacun sur le fait que " chaque oreille est unique ", comme le souligne le slogan de l'entreprise. D'où l'intérêt du sur-mesure. Face à l'infinie variété de morphologies et besoins propres à chaque oreille, le binôme Decilo affiche un " même pas peur ! ". Cette diversité de la demande est d'ailleurs leur moteur commercial. " Notre offre est d'une rare polyvalence avec des bouchons personnalisés dotés de filtres dédiés en fonction des applications. Au départ, nous nous étions concentrés sur les jeunes (adultes) face aux nuisances sonores lors de concerts ou sorties ainsi que sur les musiciens, DJ, etc. Mais, se souvient le duo, il est vite apparu que la moitié de la clientèle qui poussait notre porte, c'était monsieur et madame Tout-le-Monde, victimes de la pollution sonore moderne et souvent en quête d'une solution pour mieux dormir la nuit. "

Pour Decilo, qui vise 100 clients par mois grâce à sa gamme de bouchons de silicone à prix compétitifs, le prochain secteur majeur à qui tirer l'oreille, c'est l'industrie. Isabelle et Quentin ont entamé sa prospection pour convaincre de troquer sur les chantiers et en ateliers les casques de protections audio classiques contre des bouchons de conception 3D. Moins de compression sur la tête, moins pénible quand il fait chaud, moins d'isolement auditif grâce à des filtres précisément réglés sur l'intensité des nuisances. Si elle perce dans le secteur industriel, la solution Decilo risque de faire... du bruit.

79 à 169 euros

La fourchette de prix des bouchons auditifs sur mesure Decilo conçus en 3D. Pour certains, à usage professionnel, la mutuelle peut intervenir jusqu'à 50 euros.