L'idée de la start-up RapidSOS était facile à vendre : elle allait faire passer les services d'urgence à l'ère du smartphone. La plupart de ces services étaient incapables de localiser les appelants puisque leurs infrastructures avaient été mises en place avant l'apparition de la téléphonie mobile. Les fondateurs de RapidSOS ont donc conçu un système de transmission des données de géolocalisation des appelants qui ne nécessite qu'une adaptation minime de la part des services d'urgence. Après une première levée de fonds, ils se sont posé la question : comment commercialiser leur technologie ?
...