Le FC Bruges a-t-il vendu son âme pour 6 millions d'euros ? C'est en tout cas " un gigantesque doigt d'honneur " à l'opération mains propres, a déjà fait savoir, via Twitter, Geert Noels, un des économistes les plus écoutés de Flandre. Pour 6 millions d'euros, en effet, Unibet, une société de jeux et de paris en ligne, deviendra pour deux ans le sponsor officiel du FC Bruges, en remplacement de Daikin, le spécialiste ostendais de l'air conditionné. Avec près de 10% de son chiffre d'affaires annuel (68 millions en 2018, transferts inclus), il s'agit là du plus important deal jamais conclu par les blauw en zwart. Comptant plus de 21 millions de clients, Unibet est une des principales organisations de paris sportifs en ligne d'Europe. C'est également la première marque du groupe scandinave Kindred. Basé à Malte, ce groupe réalise un chiffre d'affaires d'un peu plus d'un milliard d'euros, partagé à parts égales entre les paris et les jeux. Déjà discrètement présent sur la manche des joueurs du FC Bruges, le logo d'Unibet s'affichera désormais au centre du maillot. Et c'est loin de faire l'unanimité ! Sur les réseaux sociaux, les critiques pleuvent. Le club se défend en précisant qu'il communiquera sur le fait que jouer sur Unibet est réservé aux adultes. De plus, le logo d'Unibet n'apparaîtra ni sur les maillots des équipes de jeunes ni sur ceux destinés aux enfants.