Pour 2021, Peugeot se remet au... pick-up. Un marché très important à l'international, en particulier en Amérique du Sud, mais aussi en Afrique. Baptisé Landtrek, le nouveau modè- le au lion est en fait le clone d'un modèle produit par le constru...

Pour 2021, Peugeot se remet au... pick-up. Un marché très important à l'international, en particulier en Amérique du Sud, mais aussi en Afrique. Baptisé Landtrek, le nouveau modè- le au lion est en fait le clone d'un modèle produit par le constructeur chinois Chang'an. Mais l'habitacle est traité à la sauce Peugeot, avec même de très chics touches "piano" sur la console centrale, comme dans les autres modèles de la marque. Ce pick-up ne sera cependant pas vendu chez nous, son objectif étant justement d'ouvrir à Peugeot de nouveaux marchés hors Europe. Mais cette année, le grand défi pour le groupe PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall), c'est bien sûr de réussir son mariage avec le groupe FCA (Fiat, Jeep, Ram, Dodge, Chrysler, Alfa Romeo, Lancia, Maserati et Abarth), au sein de la nouvelle alliance baptisée Stellantis. Le but de l'opération: devenir le quatrième groupe automobile mondial. Cette fusion permettra de réaliser de grandes économies d'échelle (on parle de 5 milliards d'euros par an) en matière de recherche et développement, d'achats, de production et de distribution. Mais faire cohabiter 14 marques au sein d'une même entité, en conservant une personnalité propre à chacune, ne sera pas simple...