"Une icône de l'entrepreneuriat wallon". C'est en ces termes flatteurs que Jacques Crahay, l'actuel président de l'Union wallonne des entreprises (UWE), a présenté son successeur en la personne de Pierre Mottet. L'ancien patron de la société Ion Beam Applications (IBA) - dont il prési...

"Une icône de l'entrepreneuriat wallon". C'est en ces termes flatteurs que Jacques Crahay, l'actuel président de l'Union wallonne des entreprises (UWE), a présenté son successeur en la personne de Pierre Mottet. L'ancien patron de la société Ion Beam Applications (IBA) - dont il préside toujours le conseil d'administration - sera officiellement intronisé à la prochaine assemblée générale de l'UWE en septembre prochain. A presque 60 ans, l'ancien ingénieur commercial de l'UCLouvain présente en effet le profil de "la Wallonie qui gagne". Après avoir fait ses premiers pas professionnels chez IBM, Pierre Mottet a troqué la dernière lettre du géant américain contre le A plus modeste d'une spin-off wallonne. Nous sommes en 1987 et, à l'époque, Yves Jongen vient de créer IBA. Ensemble, les deux partenaires transformeront la petite société néolouvaniste en un leader mondial des systèmes de protonthérapie (traitement du cancer), ce qui leur vaudra le titre de Managers de l'Année 1997 décerné par Trends-Tendances. Désormais cotée en Bourse, IBA affiche un chiffre d'affaires annuel de 300 millions d'euros et emploie quelque 1.500 personnes. Habitué des milieux patronaux (FEB, Agoria et l'UWE dont il est déjà vice-président), Pierre Mottet est aussi à l'origine de plusieurs fonds de soutien aux entrepreneurs, dont son propre fonds d'investissement SE'nSE qui favorise l'émergence de start-up à impact environnemental.