Depuis son arrivée à la tête de GSK il y a moins de deux ans, Emma Walmsley s'emploie à transformer le groupe britannique et à le recentrer sur les vaccins et la pharma pure, notamment dans le secteur de l'oncologie. La recherche a été boostée et le portefeuille de médicaments rationalisé. Juste avant Noël, cette ancienne de L'Oréal a annoncé une solide consolidation dans le secteur de la...