Dirk Velghe

Grand stratège. Voilà comment définir en partie Dirk Velghe. " Je suis passionné par l'histoire, dit-il. Les grands récits me passionnent et sont de bons exemples à mettre en lien avec les réussites des entreprises. La guerre sans les armes ! Un bon leader doit être quelqu'un qui a une longueur d'avance, qui est sans cesse sur ses gardes et qui observe ce qui se passe autour de lui. Dès que je sens qu'un collaborateur ne va pas bien. Je m'arrête et je parle avec lui. " Stratège et grand sens de la communication. Comme monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir, Dirk Velghe, à l'écouter, fait du management sans le savoir. " Je n'ai lu aucun livre sur la chose ! Il y en a des dizaines qui sortent chaque année et les buzz words deviennent très vite dépassés. Mais ce n'est pas diriger qui m'intéresse. Ce qui me pla...

Grand stratège. Voilà comment définir en partie Dirk Velghe. " Je suis passionné par l'histoire, dit-il. Les grands récits me passionnent et sont de bons exemples à mettre en lien avec les réussites des entreprises. La guerre sans les armes ! Un bon leader doit être quelqu'un qui a une longueur d'avance, qui est sans cesse sur ses gardes et qui observe ce qui se passe autour de lui. Dès que je sens qu'un collaborateur ne va pas bien. Je m'arrête et je parle avec lui. " Stratège et grand sens de la communication. Comme monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir, Dirk Velghe, à l'écouter, fait du management sans le savoir. " Je n'ai lu aucun livre sur la chose ! Il y en a des dizaines qui sortent chaque année et les buzz words deviennent très vite dépassés. Mais ce n'est pas diriger qui m'intéresse. Ce qui me plaît le plus, c'est de prendre le risque de créer quelque chose. Je me sens plus entrepreneur que manager. Et je sens cela aussi chez Adrien. " Le risque, c'est un élément qui fait partie intégrante du passé de cet homme des médias " Quand j'ai décidé, à l'époque, de m'intéresser à Het Laatste Nieuws, je me souviens que mon père n'y était pas favorable, vu la situation financière du titre. Quand je vois aujourd'hui le chemin parcouru, je suis fier d'avoir pris ces risques. Et cette réussite, je la dois en partie à notre volonté de communiquer en interne sur nos chiffres et notre vision. C'est un exercice que nous faisons chaque trimestre. Une transparence totale qui produit deux choses notamment : la fierté des collaborateurs et au final leur fidélité car nous avons un turn-over des équipes très faible. " Son goût pour l'histoire a amené Dirk Velghe à proposer, à côté de son occupation principale, des circuits touristiques à Paris. " Passion Paris. C'est le nom du projet. " Et s'il fallait y emmener Adrien, quel serait le circuit idéal ? " Je l'emmènerais sur les traces du Paris industriel. Du côté, par exemple, du site de la première centrale d'électricité. Je lui montrerais aussi le premier télégraphe installé sur les hauteurs de Belleville. " Et s'il fallait lui présenter un entrepreneur français ? " Xavier Niel, sans hésitation ! " " J'ai été assez séduit au premier abord par la hauteur que prend Dirk par rapport à son parcours. Je viens de faire un choix professionnel en ce début d'année assez important et j'ai pu compter sur ses précieux conseils. Nous avons tendance, à mon âge, à être le nez dans le guidon et à ne pas parvenir à prendre suffisamment de distance par rapport aux décisions à prendre. " Adrien Craeninckx vient de faire le choix, au coeur même de l'organisation de ce programme Lead-In, de quitter Sabena Aerospace pour reprendre la direction de l'entreprise familiale JAC Machines. " Un double choix important puisque mon épouse m'accompagne professionnellement dans cette aventure. Mon premier défi est de définir une vision à long terme. Le parcours de Dirk est évidemment inspirant. Il faudra ensuite être vigilant, dans ce choix de mêler vie privée et vie professionnelle. " JAC Machines commercialise depuis le début des années 1950 des trancheuses à pain. L'entreprise liégeoise est présente aujourd'hui à Langres (France) et à Boston, avec la distribution de ses produits pour l'Amérique du Nord. " Le nouveau siège central à Liège, à côté de l'actuel, est en cours de construction. J'ai pu compter sur l'expérience de Dirk pour avoir un premier feed-back sur les étapes que je me suis fixées par rapport à ce nouveau challenge. " Pas de succès sans une histoire bien ficelée, donc... " C'est important pour soi-même d'être au clair avec son intention. Ce qui me séduit, c'est cette capacité de créer des choses qui vont vraiment faire bouger les lignes. J'aime bien l'exemple de Xavier Niel (Iliad, Free, Le Monde, etc., Ndlr) cité par Dirk. Aujourd'hui, la question de la nécessité des écoles de codage, par exemple, est entrée dans une vision d'avenir partagée par tous. C'est ce type de changement que je trouve très marquant et particulièrement inspirant. "