Attentia, le prestataire de services RH, a développé, en collaboration avec Guy Notelaers, un professeur en psychologie du travail et de l'organisation à la Faculté de psychologie de l'Université de Bergen en Norvège et grand spécialiste du...

Attentia, le prestataire de services RH, a développé, en collaboration avec Guy Notelaers, un professeur en psychologie du travail et de l'organisation à la Faculté de psychologie de l'Université de Bergen en Norvège et grand spécialiste du harcèlement, un sondage Sensor (pour Stress and Engagement Sources in the Organisation), un outil d'étude scientifique des risques psycho-sociaux sur le lieu de travail. Un premier sondage réalisé auprès de 20.000 collaborateurs belges a révélé que 18 % des personnes interrogées étaient parfois victimes de harcèlement au travail sous toutes ses formes. Trois pour cent des répondants le sont de manière très régulière. Ce sondage Sensor ne relève quasi aucune différence entre les hommes et les femmes. Par contre, l'âge et l'ancienneté dans l'entreprise jouent un rôle important. Plus on est jeune, plus on qualifie de sérieux les harcèlements vécus. La tranche des 25-34 ans est la plus touchée (19,43 % des personnes subissent un harcèlement léger à sévère). L'inverse vaut pour l'ancienneté. Plus rare chez les nouveaux arrivés, il touche 18,58 % des personnes présentes depuis plus de 25 ans et 20,51 % des collaborateurs employés depuis cinq à dix ans.