TRENDS-TENDANCES. Knokke-Heist fait partie des communes belges où les prix de l'immobilier sont les plus élevés. Comment expliquez-vous ce phénomène? Quels sont les atouts qui attirent les acheteurs à Knokke-Heist plutôt qu'ailleurs sur la côte belge?
...

TRENDS-TENDANCES. Knokke-Heist fait partie des communes belges où les prix de l'immobilier sont les plus élevés. Comment expliquez-vous ce phénomène? Quels sont les atouts qui attirent les acheteurs à Knokke-Heist plutôt qu'ailleurs sur la côte belge? PIET DE GROOTE. Knokke-Heist offre une excellente qualité de vie, avec un bon mélange d'art, de gastronomie, de shopping et de nature. La station est notamment proche d'Anvers et Bruxelles, et possède tous les avantages d'une ville sans les inconvénients. Vous avez en effet des commerces, des galeries d'art, des restaurants gastronomiques mais pas de problèmes d'insécurité ou de propreté. Nous portons une attention constante à ces éléments mais aussi à l'hospitalité et à la beauté, ce qui fait de Knokke-Heist un endroit particulièrement attrayant pour celles et ceux qui veulent profiter des plaisirs de la vie. La situation a-t-elle évolué à cause du Covid-19 et comment? Knokke-Heist est-elle devenue encore plus attractive ou au contraire a-t-elle été moins sollicitée au niveau immobilier? Les agences immobilières remarquent un intérêt croissant pour les biens immobiliers à Knokke-Heist. Certains compromis de vente sont même conclus par téléphone! Le Covid-19 a encore augmenté cette attractivité car les Belges ne peuvent plus aller à l'étranger, et par conséquent ils (re)découvrent leur pays. Le télétravail fait également que beaucoup de seconds résidents restent davantage à Knokke-Heist. Les nombreuses années d'efforts visant à offrir une gamme d'appartements d'une qualité exceptionnelle portent leurs fruits, mais les villas du Zoute et Duinbergen restent également très demandées. Je pense que les prix de l'immobilier n'ont donc pas fini de grimper dans la commune et pourraient encore augmenter de 30% dans les années à venir. Pour la commune, quels enjeux représente cette forte attractivité immobilière? Le secteur de l'immobilier est un secteur économique important ici comme partout sur la côte. Notre qualité de vie élevée génère une demande croissante sur le marché, ce qui fait grimper les prix de l'immobilier dans les zones touristiques et attire un grand nombre de résidents secondaires. Ces résidents secondaires sont notre richesse et doivent le rester. Cependant, un équilibre doit être assuré entre les résidents locaux, les résidents secondaires et les touristes. L'exercice est complexe. Contrairement à ce qu'on a pu lire dernièrement, vous n'avez donc pas l'intention de réduire le nombre de secondes résidences au sein de votre commune? Non, nous ne voulons pas réduire le nombre de secondes résidences. Cependant, nous aimerions réduire considérablement le nombre de maisons qui sont louées via des canaux tels que Airbnb mais qui sont situées en dehors de la zone touristique, dans des quartiers tels que Ramskapelle ou Westkapelle. Ces logements causent beaucoup de nuisances et rendent les quartiers invivables. Avec chaque année 8 millions de nuitées et 6 millions de touristes d'un jour, Knokke-Heist possède une économie touristique plus importante que des villes comme Bruges ou Anvers, mais sa population permanente est beaucoup plus réduite. C'est pourquoi nous voulons nous assurer que les quartiers soient animés toute l'année. Une étude est notamment en cours pour trouver un équilibre entre secondes résidences et résidences principales dans certains quartiers où la pression est forte. Ces derniers temps, des gens viennent sonner aux portes des habitants pour leur demander si leur habitation n'est pas à vendre, et ils sont prêts à leur proposer des prix bien plus élevés que la valeur du bien. Il est donc nécessaire de trouver des solutions pour préserver nos résidents à l'année. Pour conserver des résidents, misez-vous aussi sur le développement de logements plus "accessibles" financièrement? Des initiatives de ce genre sont-elles existantes ou possibles à Knokke-Heist? Oui, tout projet de grande envergure doit proposer quelques logements abordables en plus des logements plus chers. Même dans des projets de construction remarquables comme les Heldentorens ou HOOST, on retrouve un grand nombre d'unités dans la catégorie des "logements accessibles". Il y a aussi des projets de plusieurs centaines d'habitations comme Heulebrug ou encore Keuvelwijk dans lesquels les budgets sont plus abordables. Nous tenons à construire des logements accessibles aux résidents et aux jeunes familles, car c'est important pour la vie de la commune. Cela s'effectue notamment grâce à des partenariats entre le secteur public et le secteur privé. Quelle politique allez-vous appliquer par rapport aux promoteurs immobiliers et aux nouveaux projets? Comptez-vous vous inscrire dans la lignée de votre prédécesseur Leopold Lippens ou allez-vous mettre en place de nouvelles choses? Tout d'abord, je tiens à souligner que les francophones sont toujours les bienvenus à Knokke-Heist, car je sais qu'il y a eu des interrogations à ce sujet dernièrement. Je suis le dauphin de Leopold Lippens donc j'ai travaillé avec lui, il m'a tout expliqué et m'a transmis les plans stratégiques qui sont fixés pour les années à venir. Les autorités de Knokke-Heist ont toujours fait appel au secteur privé pour exécuter la plupart des plans, et cela ne va pas changer. Je vais bien sûr mettre l'accent sur certains points, mais pour les nouveaux projets, je demande aux investisseurs de me surprendre. Ne venez pas chez nous avec des projets ordinaires! Nous recevons environ 100 demandes de permis par semaine, et environ la moitié d'entre eux sont refusés car leur proposition manque d'originalité, notamment sur le plan architectural. Quels sont les grands projets immobiliers en cours ou prévus prochainement à Knokke? Comment encadrez-vous ces développements? Parmi les grands projets, il y a les aménagements autour de Duinenwater et de la gare de Knokke et, en point d'orgue, The Lake District et The Crown qui sont deux immeubles d'appartements hauts de gamme. Dans Heist, les Heldentorens et HOOST vont apporter une empreinte architecturale innovante. Des projets innovants sont aussi menés en permanence dans la zone touristique et le long de la digue, alors que d'autres tels que Heulebrug sont plutôt conçus pour les résidents. Depuis de longues années, Knokke-Heist dispose d'une planification urbaine très encadrée et bien pensée, dans laquelle nous privilégions la rénovation à l'expansion. L'administration communale s'est par exemple fixée un maximum de 30% du territoire constructible, ce qui signifie que nous faisons clairement mieux que la moyenne en Belgique. En flanquant un projet de construction comme Duinenwater d'une forêt urbaine et de nouveaux terrains de golf, nous faisons en sorte de toujours garantir un mélange sain de nature, de détente et d'hébergement.